Thierry Huth : Guitare – Co-compositeur

Thierry Huth : Guitare – Co-compositeur

Concert du 6 décembre 2011 au Rock City (Strasbourg)Thierry par lui-même :

« Musicien sur le tard, j’ai flashé sur la guitare à seulement 20 ans. Difficile  de concilier la gratte et un boulot chronophage ! Ce n’est que bien plus tard que j’ai pu m’y consacrer pleinement, à la suite d’une réorientation professionnelle qui m’a laissé plus de temps libre. Et c’est devenu une véritable passion… Quand quatre heures de jeu passent comme cinq minutes, lorsque le temps est suspendu à quelques arpèges égrenés ou à un riff repiqué, bref des notes et encore des notes : j’adore ! OK, faut parfois appuyer sur l’interrupteur pour que j’m’arrête, mais ça c’est une autre histoire…

Jouer en groupe est pour moi essentiel… C’est enrichissant musicalement comme rythmiquement et c’est un moment de partage fort sympathique, même si on n’est pas toujours d’accord. Bref, je ne peux plus m’en passer !

J’ai eu un parcours un peu atypique dans la musique : après avoir fait mes débuts avec une formation gravitant autour d’un magnifique piano à queue,  ouverte à l’improvisation et évoluant dans un cadre ecclésiastique, j’ai ensuite rejoint un groupe de jazz local type big band (donc rien à voir). Ce que j’aime avant tout dans ce milieu, c’est la diversité et les rencontres spontanées !

Après avoir épluché les annonces, j’ai rencontré les membres du quatuor Black Sun, qui m’ont tout de suite séduit par leur projet musical et le sérieux de leur implication. Depuis, on écume bars et salles de concerts divers et variés, en affirmant petit à petit notre identité musicale parmi tant d’autres… Il n’est jamais évident de s’exposer en public pour exprimer sa sensibilité artistique, mais je crois qu’on aime surtout être ensemble pour relever des défis personnels ou communs. »

Concert du 25 février 2012 au Vin'Ill Café (Illkirch)

Thierry vu par Alain :

« Quand il est arrivé dans le groupe, c’est le seul qui n’avait pas déjà joué avec l’un ou l’autre dans des formations précédentes. Extrêmement motivé, il a progressé à son rythme pour apprendre sa partition au sein du groupe (musicalement comme humainement) et, ma foi, le fait est qu’il s’en acquitte très bien aujourd’hui. Son jeu est dynamique, souvent riche (on doit même des fois le freiner^^), nourri d’influences blues, rock, jazz et funk. Un petit gars très attachant qui ne demande qu’à s’ouvrir comme une jolie fleur pour donner le meilleur de lui-même. »

Thierry vu par Jean-Louis :

« Toujours là où on ne l’attend pas, il me surprend souvent avec ses rythmiques folles et punchy. On le croirait timide et réservé…, mais à la guitare, il explose à chaque fois, en constante recherche de rythmes et de sons pour nous faire avancer. Un sacré bonhomme,  Thierry ! »

Thierry vu par Manu :

« On peut dire de Thierry que c’est une boule de nerf qui ne demande qu’à exploser. Un bon travail au corps pour le mettre à l’aise et c’est parti pour des riffs, des solos, des mélodies dont lui seul a le secret. Il mérite bien sa place au sein du groupe : après plusieurs auditions, c’est le seul qui a pu s’imposer comme guitariste dans notre formation batterie, basse, guitare, chant. Aujourd’hui, il ne lui reste plus qu’à faire quelques pas vers son homologue à quatre cordes pour une complicité plus affirmée. »

Thierry vu par Nicolas

« Thierry est un garçon énervant ! Pour le guitariste amateur que je suis, voir ses doigts courir sur le manche de sa Godin est bluffant : c’est souple, c’est fluide et on dirait que c’est facile. Et je ne parle même pas de la richesse de sonorités qu’il est en mesure de proposer. Cerise sur le gâteau : il est capable de placer un accord de « La 11ème» là où vous auriez mis un accord de La « normal » et ça change tout à l’oreille. Comme quoi le jazz, qu’il adore à ce que je crois savoir, est une bonne école d’harmonie…Énervant, je vous dis… »

↑ Retour en haut de la page

Les commentaires sont fermés.