Jean-Louis Aubry – Batterie – Co-compositeur

Jean-Louis Aubry : Batterie – Co-compositeur

Jean-Louis par lui-même :


« Musicien depuis l’adolescence, j’ai monté mon premier groupe dans les années 90 et enregistré mon premier morceau en studio avec le groupe Passé Minuit.

J’ai joué dans plusieurs groupes, en tant que guitariste ou bassiste, passant par différents styles comme le rock, la pop, le métal et le funk. Mais depuis quelques années, je m’éclate vraiment à la batterie, mon rêve de gosse…

Depuis notre reprise avec Alain et Manu en créant Black Sun, nous construisons progressivement ensemble notre univers musical, à base de rock/pop/funk, et je m’épanouis dans cette formation où chacun peut exprimer sa créativité. »






Jean-Louis vu par Alain :

« Cet homme là sait tout faire : je l’ai connu guitariste, synthé, bassiste et il semble s’être maintenant fixé depuis quelques années pour la batterie. Pourvu que ça dure ! Mais y a pas de raison, car il le fait avec force talent et inventivité, toujours à l’écoute de tous, comme dans la vie d’ailleurs. Car avant même de se côtoyer en musique, nous étions devenus amis à la fin des années 1990, suite à une relation commerciale qui a bien tourné ! Même dans nos périodes sans musique – on a du avoir 2-3 autres groupes ensemble – on ne s’est jamais perdus de vue. C’est quelqu’un sur qui on peut compter et avec qui il faut compter. »

Jean-Louis vu par Manu :

« J’ai connu Jean-Louis en tant que bassiste du groupe Wonf, à l’époque où j’en étais le guitariste. Toujours le sens du groove, du rythme, je crois que c’est le seul batteur qui exploite à 100% sa grosse caisse et j’avoue que, pour le bassiste que je suis, c’est une perle. Il y a la musique et il y a le reste : Jean-Louis est d’une générosité débordante, une personne sur qui on peut compter et à qui je donne toute ma confiance. J’espère quand même qu’il est moins violent avec les femmes qu’avec sa batterie… quoique. »

Jean-Louis vu par Nicolas :

« Qu’est-ce qu’un bon batteur ? Bien sûr, c’est une frappe franche, régulière mais c’est aussi quelqu’un qui sait mettre en valeur toutes les richesses et les nuances de son instrument, et elles sont nombreuses. Jean-Louis maîtrise parfaitement toutes ces dimensions et a un savoir-faire unique pour les adapter aux différents styles du répertoire de Black Sun. Le résultat est là : une batterie qui donne une véritable identité à chaque morceau tout en proposant aux autres instrumentistes un socle rythmique inébranlable… Au prix, il est vrai, de quelques dizaines de baguettes massacrées en répétition et en concert… »

Jean-Louis vu par Thierry :

« En véritable autodidacte, Jean Louis s’est mis à la batterie après avoir touché à tout ! Je me demande quel défi il ne pourrait pas relever, car à mon sens rien ne lui parait insurmontable. Avec J-L, ça cogne dur ! Impossible de rester de marbre devant sa prestation rythmique. Quand sa batterie claque, on est forcé de bouger, c’est carrément physique !  Il explore, cherche et teste le petit plus qui boostera un morceau et lui donnera du caractère. S’il fallait le qualifier en 3 mots : généreux, combatif et franc. C’est un véritable moteur pour le groupe, il n’hésite pas à s’investir pleinement pour faire avancer le projet. Infatigable, il cherche systématiquement le moyen de faire de nos concerts un véritable show : c’est un ouragan ! »

↑ Retour en haut de la page

Les commentaires sont fermés.