Emmanuel Milloux : Basse – Co-compositeur

Emmanuel Milloux : Basse – Co-compositeur

Concert du 26 mai 2012 au festival ZIK A TOC (Schirmeck)Manu par lui-même :

« Après plusieurs années à parcourir les communes d’Alsace et d’ailleurs avec un manche de fillette à six cordes, je me suis tourné vers un instrument d’Homme : la basse. Aujourd’hui, j’apprécie toujours d’avantage cet instrument qui ne comporte que quatre cordes, ce qui est plus en phase avec mes capacités intellectuelles. Je joue sur une basse Sandberg (deutsch Qualität), modèle California JM4, et plusieurs petites pédales (je ne parle pas ici des autres musiciens) complètent cette liste pour obtenir mes sonorités incomprises.

Mon parcours en musique ? A 8 ans, premier cours de flûte à bec, puis guitare classique à l’école de musique de Hautepierre. En 1990, je pénètre dans mon premier magasin de musique à Strasbourg (Music Shop, qui existe toujours). Là, j’ai le malheur de mettre un coup de tête dans une boule à facettes, qui tombe et éclate à mes pieds… Sans doute un signe de Dieu ! Pour me faire pardonner, j’achète ma première planche à six cordes, une Aria Pro II (j’avais flashé sur le mot pro^^). Cette année-là, comme chantait le beau blondinet, j’ai rencontré Steph et Steph, l’un d’entre eux vivait dans le Bas-Rhin, l’autre, dans le Haut-Rhin. Ces deux gaillards m’ont donné gout au rock ! J’enchaine ensuite plusieurs groupes, plus ou moins sérieux, avec qui j’ai même eu la chance d’enregistrer quelques tubes méconnus. Mes apparitions ou disparitions musicales : Electro-Gène, Les Amnésiques, États d’Âmes, Bip Bip et les Coyotes, Avenue 75, Wonf, Gayane, Bretz’Hells, et actuellement Beck-Off et Black Sun. »

Concert du 26 mai 2012 au festival ZIK A TOC (Schirmeck)

Manu vu par Alain :

« Un musicien génial, précis, imaginatif, doté de doigts de fée^^. En tant que guitariste (au temps jadis), il me donnait déjà des complexes ! Avec lui comme bassiste, on est assuré dans Black Sun d’une section rythmique solide, efficace, mélodieuse même, en complément idéal du jeu de Jean-Louis. En tant qu’homme, bah c’est notre doudou à nous^^, au sourire légendaire, à l’humeur constante (beau fixe) et à l’humour espiègle et farceur, on ne peut probablement que l’adorer :). »

Manu vu par Jean-Louis :

« Nous nous sommes connu en 2000, il était alors à la guitare et moi à la basse et nous avons tout de suite bien accroché ensemble. Aujourd’hui, lui passé à la basse et moi à la batterie, nous formons, en parfaite symbiose, la section rythmique de Black Sun. Ce que j’aime, chez Manu, c’est son jeu de basse à la fois mélodique et technique, j’ai juste à l’écouter jouer et je sais ce qu’il attend de moi à la batterie. »

Manu vu par Nicolas

« Qui a dit que la basse n’était qu’un instrument rythmique ? Certes, savoir « planter des clous » avec une 4 cordes est une compétence de base de nombreux bassistes. Mais rendre une guitare basse mélodieuse est une autre affaire. Et Manu sait parfaitement créer ce subtil équilibre entre musicalité et rythme, un talent probablement lié à son passé de guitariste… Et un équilibre qui n’a d’égal que son calme légendaire en toutes circonstances. »

Manu vu par Thierry :

« D’une extrême sensibilité avec sa basse, c’est à la genèse un solide guitariste. Ce multi-instrumentiste n’a qu’un mot d’ordre : mélodie et justesse rythmique. Sans cesse en quête de la perfection, il sait pourtant rester simple et efficace !  Manu, c’est le calme olympien en toute situation, égal à lui-même devant 10 ou 1000 personnes, il gère ses concerts sans sourciller. En studio, c’est un session man méticuleux et précis, il cherche le meilleur du son pour donner le meilleur de lui-même. »

↑ Retour en haut de la page

Les commentaires sont fermés.